competition.jpg

09 nov. 2018

BIMcollab v BIM Track : une comparaison des fonctionnalités principales des deux plateformes de suivi de questions

En 2014, le coordonnateur BIM Carl Veillette et son équipe travaillaient à la gestion BIM de l’agrandissement majeur d’un aéroport. Il cherchait une manière simple et instantanée de faire circuler les questions de coordination entre les équipes. Ils n’ont rien trouvé sur le marché à même de régler tous les problèmes auxquels ils faisaient face. C’est la raison pour laquelle l’équipe a créé BIM Track avec, en tête, un objectif simple : rendre facile la communication de coordination, peu importe le type de logiciel utilisé.

Dans cet article comparant BIMcollab® et BIM Track®, vous allez constater que les missions de BIMcollab et de BIM Track sont similaires. Si les deux s’attaquent au suivi des question, il existe tout de même quelques différences d’approches que nous examinons ici plus en détail. On nous demande souvent ce qui distingue les deux plateformes, c’est la raison pour laquelle nous nous répondons aujourd’hui à la question suivante :

Qu’est-ce qui distingue vraiment BIMcollab de BIM Track?

Nous montrerons ce qui les rapprochent, mais aussi, crucialement, ce qui les différencient. Nous allons surtout nous pencher sur les distinctions “idéologiques” les plus importantes entre les deux plateformes plutôt que de nous lancer dans une comparaison détaillée de leurs fonctionnalités qui sont appelées, de toute façon, à changer au fil des mises-à-jour. Nous allons vous suggérer des pistes de réflexion qui vous permettront de voir quelle solution pourra vous être la plus utile en tenant compte de votre contexte particulier.  Commençons par en apprendre un peu plus sur les deux produits.

Vous connaissez déjà les deux plateformes?
Sautez directement au différences principales.

Qu’est-ce que BIMcollab?

BIMcollab a été développé au moment où le révolutionnaire format BCF a vu le jour. BIMcollab est en fait constitué de trois séries distinctes d'outils : BIMcollab Zoom, BIMcollab BCF Managers (les intégrations) et BIMcollab online. Ces applications ont des fonctions différentes, mais elles sont capables de communiquer les unes avec les autres.  

  • BCF Managers regroupe des intégrations pour plusieurs logiciels de création, de détection de conflits et de révision de maquettes pour que vous puissiez créer une question au sein de BIMcollab. BIMcollab possède un BCF Manager pour la plupart des logiciels cités ci-dessous où l’on voit une ligne pleine et s’intègre à travers un système normal de partage BCF avec les logiciels liés par une ligne pointillée. Vous pouvez noter que Solibri utilise le connecteur BCF de Solibri.

BIM Collab connection to others softwares

Graphique 1.0 L’écosystème de connectivité de BIMcollab.

  • BIMcollab Zoom est une visionneuse logée dans un logiciel de bureau où il est possible d’importer les maquettes IFC de la plupart des logiciels de création. Vous pouvez y voir des questions récupérées grâce aux gestionnaires BCF et en créer d’autres.

Zoom interface

Graphique 2.0 Une question créée dans BIMcollab Zoom.

  • BIMcollab online: Il s’agit d’une plateforme en ligne où toutes les questions de projet sont montrées. Vous pouvez également travailler sur les questions dans le tableau de bord et créer des rapports de coordination.

ZOOM Issue List

Graphique 3.0 La plateforme en ligne de BIMcollab qui montre une liste de questions de projet.

Qu’est-ce que BIM Track?

BIM Track est une plateforme de suivi des questions en ligne basée sur deux environnements : la plateforme en ligne elle-même qui inclut la visionneuse, et les intégrations avec les autres logiciels.

  • BIM Track possède des intégrations avec Revit, Navisworks, Tekla Structures et les produits basés sur AutoCAD. Il existe également une intégration directe avec Verity par API. Solibri est connecté à travers le connecteur BCF exactement comme BIMcollab. Pour les logiciels ne disposant pas encore d’intégrations directes comme Archicad, Vectorworks, DDS-CAD et Tekla BIMsight, il est possible d’échanger des fichiers BCF. Les extensions basées sur Revit comme MagiCAD fonctionnent aussi avec BIM Track. BIMTrack Integrated Software

    Graphique 4.0 BIM Track offre des intégrations directes ou propulsées par l’openBIM avec les logiciels ci-dessus.

  • La plateforme en ligne de BIM Track inclut la visionneuse et un tableau de bord très complet permettant de suivre les questions et les métriques qui les concernent. La visionneuse accessible à travers un simple navigateur supporte les fichiers IFC de la plupart des logiciels principaux de création. Il est également possible d’importer des dessins 2D (PDFs) et de les superposer sur la maquette fédérée. Les localisations physiques des conflits qu’on nomme aussi épingles de conflit sont représentées en tant que sphères de conflit.

Hypermodeling

Graphique 5.0 Un PDF est superposé sur une maquette fédérée dans la visionneuse en ligne de BIM Track avec les indicateurs de position apparents.

BIMcollab vs BIM Track : les fonctionnalités similaires

Il y a donc, en surface, plusieurs similitudes. Elles incluent:

  • Fondé sur le BCF : les deux plateformes disposent des métadonnées basés sur le BCF.
  • Des visionneuses IFC pour partager et voir des questions dans le contexte des maquettes.
  • Les utilisateurs peuvent lier des éléments à des questions pour faciliter la navigation.
  • Les deux fonctionnent avec les logiciels BIM les plus importants.
  • Prix similaires - Les deux offrent des versions d’essai et une stratégie de prix semblable qui dépend du nombre d’utilisateurs. Pour 10 utilisateurs, BIM Track coûte environ deux fois plus cher que BIMcollab, à partir de 50 utilisateurs, leur prix est pratiquement identique.
  • Les deux sont disponibles en plusieurs langues. BIMcollab est disponible en anglais, en français, en espagnol et en allemand avec la partie en ligne de Zoom qui peut être traduite à l’aide des extensions de navigateur. La plateforme en ligne de BIM Track peut être utilisée dans toutes les langues grâce aux extensions de navigateur et les intégrations sont disponibles en anglais et en français.

BIMcollab vs BIM Track : une comparaison des différences clefs

Les avantages de BIM Collab

  • Des données de vérifications visuellesdans BIMcollab Zoom; les vues intelligentes vous permettent de vérifier rapidement la qualité des maquettes.
  • BCF Manager offre des intégrations faciles à travers leur SDK.
  • Support pour les nuages de points dans BIMcollab Zoom.
  • Support pour les maquettes BCF 1.0 pour les données plus anciennes.

Les avantages de BIM Track

  • L’API de BIM Track vous pouvez sauter la section pour voir en quoi elle pourrait aider votre entreprise).
  • Les équipes 2D peuvent se joindrent à celles qui travaillent en 3D grâce aux intégrations AutoCAD et à l’hypermodélisation.
  • Des indicateurs interactifs pour mesure l’évolution de la résolution des questions sur votre projet.
  • Le support en direct sur le site Internet et la plateforme en ligne.

Comparison support

Graphique 6.0 vues d’écran du support de BIMcollab et de BIM Track sur leur site Internet respectif.

Voici une revue détaillée des différences principales.

1. BCF de base vs BCF sur les stéroïdes

Les deux entreprises sont d’ardentes supportrices de l’openBIM et elles sont très actives dans la communauté. Toutefois, l’openBIM est une arme à double tranchant. D’un côté, il fourni une structure standard d’information que tout le monde peut partager. De l’autre, l’évolution des standards est par nature lente (tousse tousse IFC5). L’interopérabilité se fait au prix de la diversitée des types de données qu’il est possible d’échanger.

BIMcollab fonctionne uniquement sur le schéma BCF. C’est parfait pour l’interopérabilité, mais elle ne va pas au delà du standard. On peut voir cela comme le BCF de base. C’est simple, sans chichis et ça plait au plus grand nombre.

BIM Track est aussi bâti sur le schéma BCF. Le format BCF standard peut aussi être partagé, mais BIM Track ajoute aussi des modules supplémentaires pour améliorer la communication de projet qui permettent de développer des fonctionnalités comme les indicateurs de positions, le support des plans 2D et la personnalisation des attributs de question. Cette capacité sera également centrale au développement futur de la plateforme.

2. Centre de l’univers

BIMcollab and BIM Track offrent tous les deux des intégrations. Elles sont toutes les deux connectées au cloud. Chaque marque a développé sa propre infographie dans laquelle elle se place au centre de l’univers. Elles doivent donc travailler de la même manière, non? Pas tout à fait.

Alors que BIMcollab a été à même de s’intégrer rapidement avec plusieurs plateformes sur le marché, elle est strictement liée à l’échange de questions. BIM Track, pour sa part, possède des fonctionnalités très utiles incluses à même les intégrations qui améliorent le processus de coordination. Les maquettes et les plans peuvent être publiées directement dans BIM Track et le moment de la publication peut même être déterminée à l’avance. Les indicateurs de position qui proviennent de Navisworks peuvent être montrées dans la visionneuse en ligne de BIM Track ou directement dans Revit. BIM Track intègre aussi un outil de groupement automatique des conflits. Le fait est que BIM Track réfléchit aux processus de coordination autour des questions dans leur globalité et cette façon de faire se remarque dans le développement des deux plateformes.

Pinpoints

Graphique 7.0 Les indicateurs de positions de BIM Track au sein de l’intégration de Navisworks.

3. Le design d’interface et l’expérience utilisateur

L’interface utilisateur et l’expérience utilisateur sont très différentes d’une plateforme à l’autre. On peut parler de différences “idéologiques”. Elles découlent vraisemblablement de l’origine des deux compagnies. BIMcollab est développée par une équipe de revendeurs et de développeurs. BIM Track est développée par des spécialistes BIM qui savent ce dont ils ont besoin et qui sont habitués de travailler avec des partenaires à tous les niveaux, incluant ceux qui sont plus allergiques à la technologie.

Pour voir des questions en contexte dans BIMcollab, les utilisateurs qui n’ont pas accès à un logiciel de conception BIM ont besoin de sauter de la plateforme en ligne à la visionneuse de bureau fréquemment. Les utilisateurs de BIM Track peuvent simplement utiliser la plateforme en ligne puisque la visionneuse y est intégrée. Il n’est donc pas nécessaire de passer d’un environnement à un autre.

Vous devez aussi synchroniser les questions, ce qui est une différence subtile par rapport à au flot de travail de BIM Track. Essentiellement, les questions de BIM Track sont toujours à jour et chaque utilisateur doit simplement rafraîchir sa liste pour pouvoir consulter les questions mises à jour.  Avec BIMcollab, vous devez “pousser” ces questions d’abord, ce qui peut, dans certains cas, causer des délais.

BIM Track est pensée pour minimiser le nombre de clics grâce à des fonctionnalités d’automatisation de la coordination comme la publication planifiée des maquettes et des rapports jouant un rôle important dans le développement récent de la plateforme. Même un élément aussi simple que les boîtes de dialogue fixes rend l’utilisation plus aisée. On peut constater la différence entre les interfaces ci-dessous :

BIM Collab vs BIMTrack

Graphique 8.0 Le BCF Manager de BIMcollab vs l’intégration de BIM Track.

Pourquoi est-ce que l’aisance d’utilisation est importante?

  • La diffusion et l’adoption chez les utilisateurs est plus rapide quand le logiciel est facile à utiliser. Il s’agit d’un élément important dans le succès d’une implantation.
  • Il rend l’adoption du BIM plus facile indépendamment des expériences préalables avec le BIM, du donneur d’ouvrage aux sous-contractants. Si l’amélioration de la communication est un objectif, la plateforme elle-même se doit d’être accessible.
  • Même pour les pros du BIM, la possibilité de travailler dans leur environnement de travail favori de façon fluide est un avantage important.

Conclusion

DONC, ce déluge d’information est bien intéressant, mais vous vous demandez sûrement:

Est-ce que je devrais utiliser BIMcollab ou BIM Track?

Nous n’allons pas répondre à la question pour vous. Les deux plateformes se concentrent à 100% sur le suivi de questions et elles défendent farouchement l’openBIM. Il est certain qu’elles peuvent toutes les deux contribuer à améliorer le flot de vos communications.

BIMcollab développe un bon produit qui dispose d’un portfolio important d’intégrations. Vous pouvez obtenir l’information de coordination dont vous avez besoin à partir plusieurs plateformes à l’aide d’une méthode de partage standard et reconnue dans le monde.  

Toutefois, si vous rechercher plus de flexibilité dans votre processus de communication, BIM Track offre une approche intéressante. Leur portfolio d’intégrations a pris du temps à se développer, mais il dispose de fonctionnalités uniques qui ont été ajoutées à la plateforme grâce à l’expertise de l’équipe en matière de coordination de processus de communication.

Dans tous les cas, nous vous souhaitons la meilleure des chances pour améliorer la coordination dans votre prochain projet!

Alexine Gordon-Stewart

Marketing Director

L'API de BIM Track : les possibilités sont infinies

L'API de BIM Track rend disponibles les données de vos questions pour les intégrer à vos logiciels existants. Découvrez comment utiliser l’API BIM Track pour des liens en direct avec la gestion de la construction et les logiciels de gestion des installations, des rapports personnalisés, des tableaux de bord personnalisés et plus encore.

BIM Track pour les gestionnaires de projet : Pourquoi vous en avez besoin et comment évaluer la santé du projet

En tant que chef de projet, vous avez besoin d'un moyen simple d'assigner des tâches et de surveiller en un coup d'œil les progrès de la résolution des questions dans votre projet. Vous avez besoin de données précises que vous pouvez explorer pour voir les problèmes éventuels. Comment vérifiez-vous actuellement la santé d'un projet? Comment attribuez-vous actuellement des tâches?