Pdf Banner

Vive le PDF: pourquoi les documents de construction 2D ne disparaissent-ils pas

12 mai 2021 5 min. de lecture

Il est certainement à la mode de dire que l’industrie de la construction est en train de passer du 2D au 3D. #JumeauNumerique

Mais une refonte totale de la documentation de construction 2D va-t-elle vraiment avoir lieu bientôt ? 🤔

Lisez la suite pour connaître notre PDV (point de vue) sur l'humble PDF, et comment nous nous engageons à soutenir le secteur de la construction en évolution.

Construire à partir du BIM - est-ce une option ?

Tout d'abord, reconnaissons qu'il existe des façons vraiment innovantes et louables que les gens utilisent pour construire à partir du BIM: de l'impression 3D du béton à l'installation robotique en MEP, à la construction préfabriquée, aux applications RA comme Spectar qui facilitent l'installation à partir du BIM.

Spectar.io
Crédit d'image: Spectar.io

Nous avons même vu le co-fondateur de Spectar, Anthony Corrado, construire des meubles en RA à partir de la maquette 3D !

Pourquoi construire à partir du BIM peut être une mauvaise idée

Malgré les possibilités intéressantes à venir, le consensus général semble être que la construction à partir du BIM n'est généralement pas pratique. En se questionnant s'il fallait utiliser la maquette comme document de construction sur Archinect, les réponses allaient de "À éviter" à "Jamais" à "Absoooooolument pas".

Strong opinions on Archinect as to why using the BIM model as a construction document is a bad idea
Figure 1.0. Opinions fortes sur Archinect par rapport aux les raisons pour lesquelles l'utilisation de la maquette BIM comme document de construction est une mauvaise idée.

Cela semble assez concluant. Alors, pourquoi hésiter à utiliser le BIM à des fins contractuelles ? Les raisons incluent:

  1. Fournir un accès sans entrave au BIM peut être désastreux et avoir de sérieuses ramifications juridiques.
  2. Il est irréaliste de s'attendre à une précision de 100% dans la modélisation, ce qui pourrait entraîner des erreurs.
  3. Comment apposez-vous un «sceau» d'approbation juridiquement contraignant sur un BIM ?

Pourquoi la documentation de construction 2D ne mène nulle part

Bien que nous aimons l’idéal de «source unique de vérité» du mouvement Jumeau Numérique, nous pensons qu’il y a un angle mort. Un aspect critique du processus contractuel utilisant des dessins 2D est l'estampage - un signe d'approbation juridiquement contraignant. Comment scellez-vous une maquette 3D ?! Ce n’est pas largement pratiqué car la construction est une industrie mondiale et les réglementations sont différentes dans le monde.

La réalité demeure que la très grande majorité des projets nécessitent encore des plans de construction 2D comme documents contractuels finaux. Pourquoi ?

Les livrables de projet incluent souvent des informations non-3D - dimensions, spécifications, exigences de code. Bien qu'elles puissent être capturées sous forme de métadonnées à l'intérieur d'un objet 3D, elles ne sont pas nécessairement faciles d'accès et ne peuvent pas être comprises rapidement pendant le processus d'appel d'offres. C'est pourquoi les gens se tournent vers la documentation de construction 2D.

Cependant, cela peut entraîner de graves problèmes:

    1. Lacunes de connaissances - Vous ne voulez pas que les plus expérimentés et les plus compétents soient exclus de l’image. Si vous avez la maquette 3D créée par les gars du BIM à la figure neuve, vous voulez qu'il soit validé par les membres seniors de l'équipe.
    2. Flux de travail déconnecté - si vous avez des annotations en 2D et des problèmes en 3D, vous devez dupliquer les efforts pour suivre toutes les modifications.
    3. Traiter un grand nombre de fichiers PDF - comparer les révisions peut signifier comparer des centaines ou même des milliers de fichiers PDF. S'il en manque un, il peut être difficile de générer une section à la volée.
    4. Différences entre 2D et 3D - la maquette 3D doit être aussi précise que possible. Si vous fabriquez à partir d'un ensemble de dessins d'atelier plus détaillés que la maquette 3D, comment combler les lacunes pour ce qui manque dans la maquette ?

    Démocratiser l'accès aux documents de construction

    Nous devons démocratiser l'accès aux documents de construction en déverrouillant les éléments 2D de la maquette 3D et en les rendant plus accessibles. Nous avons besoin d'un moyen de combler le fossé entre les parties prenantes du projet qui ont besoin d'informations 2D et les personnes produisant les maquettes en 3D.

    L'équipe BIM Track a pour mission de permettre aux équipes de communiquer sans effort, sans barrières. Alors naturellement, la prise en charge de la documentation 2D et 3D est vraiment importante pour nous !

    La plateforme web de BIM Track prend en charge les maquettes PDF et IFC afin que toutes les parties prenantes puissent accéder aux informations clés tout en obtenant une visualisation claire du projet. Importez des fichiers PDF dans la visionneuse BIM Track ou publiez des feuilles directement depuis Revit et Archicad, et mettez les plans et les annotations à la disposition de toutes les parties prenantes d'un projet.

     

    Les utilisateurs peuvent annoter des fichiers PDF, créer des questions directement sur des feuilles, avec un nombre illimité de personnes examinant la même feuille simultanément. Vous pouvez suivre chaque annotation et question que vous soulevez dans les environnements 2D et 3D.

    Le plus curieux ? Vous pouvez superposer des feuilles 2D sur des maquettes 3D pour un contexte maximal sur vos questions - nous appelons cela l'hypermodélisation. Ceci est vraiment utile pour la validation à la construction, vous permettant de repérer les écarts entre le 2D et le 3D et de vous assurer qu'il y a une cohésion entre les deux livrables.

     


    Si vous recherchez une présentation détaillée sur la façon de combler le fossé entre le 2D et le 3D dans votre flux de travail de coordination, vous pouvez consulter notre article de blogue associé.

    Derniers mots

    De notre point de vue, le 3D est de plus en plus utilisé ces jours-ci, y compris sur les chantiers, pour assister les réunions de coordination; les propriétaires s'intéressent de plus en plus car ils reconnaissent la valeur riche en données du BIM, et cela aide les non-constructeurs à visualiser la conception.

    Cependant, pour une véritable transformation de l'industrie de la construction en 3D entièrement, il faudrait un changement majeur dans la documentation de projet et l'approche de livraison du projet.

    Le 2D va-t-il quelque part ? Notre pari est que ce ne soit pas bientôt, du moins pour les 10 prochaines années. 

    Alors, vive le PDF 

    Merci d'avoir pris le temps de lire notre PDV sur des documents 2D dans le secteur de la construction. Nous aimerions connaître votre avis, alors n'hésitez pas à nous contacter via LinkedIn, Twitter, Facebook, ou Instagram.

    Carl Veillette

    Co-fondateur, Vice-président produit