Frclashgrouper

23 juil. 2019

Groupement de conflits

Les conflits géométriques sont communs dans la plateforme BIM Track, et sont un de nos types de communications le plus courantes. L’amélioration de nos fonctionnalités BIM Track/Navisworks est une priorité de développement majeure pour nous (restez à l’écoute pour en savoir plus…).

Nous sommes pas mal certains que vous connaissez déjà l’importance du regroupement de conflits, alors nous ne nous lancerons pas dans l’explication de celle-ci. Si vous souhaitez plus d’informations, nous vous recommandons de lire cette publication de Lee Mullin sur le blogue Beyond Design.

Nous pensons aussi que les conflits ne sont pas une finalité, comme mentionné par Simon Moreau de BIM42 dans cet article:

...trouver des conflits n’est pas vraiment utile en soi.

La détection des conflits a pour objectif de pouvoir détecter et, espérons-le, résoudre les problèmes de conception. Et nous réalisons rapidement qu’un conflit n’est pas un problème en soi, mais peut en être le symptôme. Nous sommes en train de chercher à extraire un véritable problème d’un ensemble de conflits dénués de sens. C’est ainsi que nous pouvons obtenir des résultats de la détection des conflits.

Ce que nous voulons faire, c’est vous partager certaines desgrandes améliorations apportées par les éditeurs de logiciel qui se spécialisent dans la gestion des conflits et partager nos fonctionnalités de base pour le regroupement des conflits.

Consultez notre vidéo explicatif par Alexine Gordon-Stewart:



 

Un instant, BIM Track peut grouper les conflits ?

Oui, grâce à BIM42, et son groupeur de conflits open source, qui est à la base de cette fonctionnalité récente de BIM Track. Notre objectif est de répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs de BIM Track

 

Figure 1.0 regroupement de conflits avec BIM Track

Par exemple, nous vous recommandons de regrouper par objet à modifier. Ex.: une conduite de ventilation avec 5 poutres d’acier. Qu’est-ce qui doit bouger ? La conduite de ventilation. Si la hauteur libre le permet, la solution probable est de déplacer la conduite sous les poutres. Dans ce cas, les poutres et la conduite seront groupées et probablement assignées à l’entrepreneur MEP.

Le groupeur de conflits de BIM Track vous permet de ; grouper 5 poutres une conduite qui entrent en collision. Nous offrons un aussi le groupement par axe ou par niveau mais ce n’est pas une pratique recommandée pour nos utilisateurs, car vous : a) ne pouvez pas attribuer de questions à plusieurs personnes pour la résolution, et b) vous pouvez utiliser l’attribut de question « zone » ou des attributs personnalisés à la place dans BIM Track pour filtrer les questions/conflits par niveau, ou même ajouter cette information dans la description et filtrer par nom du niveau.

Voici les outils de gestion de conflits

Notre groupeur de conflits de base ; le suivi des communication (dans ce cas-ci les conflits) est notre objectif principal. J’ai eu le plaisir de découvrir quelques-uns des groupeurs/gestionnaires de conflits avancés sur le marché et de parler à leurs fondateurs et à leurs équipes de la manière dont nous rendons l’industrie plus efficace de manière pragmatique.

 Ces outils sont géniaux.Voici nos favoris, sans ordre particulier:

 Sherlock 

Développé par Flypaper Technologies, Sherlock, au nom inspirant (car, soyons honnêtes, nous nous sentons tous un peu comme Sherlock lorsque nous sommes à la recherche de conflits!), propose 3 fonctionnalités avancées de gestion de conflits, notamment:

  • Distill - Groupement de conflits simple et intuitif basé sur votre hiérarchie de maquettes déjà établie.

Figure 2.0 - Une interface d’utilisateur simple pour le groupement des conflits de Distill.

  • HeatMap -  analyse les tests de conflits Navisworks et affiche les zones les plus critiques de vos maquettes en fonction de "zones critiques". Les conflits peuvent également être regroupés en fonction de ces zones.
  • Orient - comme son nom l'indique, propose des outils pour naviguer rapidement dans vos maquettes Navisworks.

Prix:

  • Par utilisateur: 80 $ / mois ou 880 $ par an
  • Réseau: 1200 $ / an /place et les utilisateurs peuvent «partager» des places.

Visitez le site web de Sherlock

iConstruct

iConstruct est l’un des outils de gestion des conflits le plus puissant de cette liste. Ils offrent:

  • Le regroupement de conflits est basé sur plusieurs niveaux et critères. À notre avis, il s'agit de l'outil de regroupement de conflits le plus puissant sur le marché à ce jour;
  • iConstruct dispose de nombreuses fonctionnalités de gestion de maquettes, telles que BIMFlow pour automatiser les flux de travail ou Zone Tools, qui vous permet d'affecter des informations de localisation aux conflits et aux éléments inclus;
  • Les exportateurs IFC et DWG en tant que produits indépendants;
  • Autres fonctions diverses.

 

Figure 3.0 Les outils de iConstruct

Prix: La tarification est basée sur des plans de groupe

Visitez le site web de iConstruct

Group Clashes par BIM 42

Ce groupeur de conflits a été créé par Simon Moreau, alias BIM42. Ce plug-in est un groupeur simple, qui se démarque comme un outil “open source” et donc gratuit. Vous pouvez accéder à son code source sur leur GitHub et ajouter vos propres critères de regroupement, en plus des critères de regroupement déjà proposés.

 

Figure 4.0 Interface de "Group Clashes" par Simon Moreau

Visitez le Autodesk App Store pour la version commerciale.

Carl Veillette

Co-Founder, VP Product