Cette étude de cas porte sur l'application du BFC et du IFC à la coordination BIM pour le prolongement de 227M$ du terminal de l'aéroport international Jean-Lesage de Québec, qui s'étend sur 183m au nord du bâtiment existant. Le projet à développement accéléré a été exécuté avec une approche de livraison de projet de gestion de la construction. Le processus a été appuyé par un gestionnaire BIM travaillant pour le donneur d'ouvrage.

Afin de mener à bien le projet dans les délais et le budget impartis, le responsable BIM a supervisé le processus de modélisation des informations du bâtiment pour le donneur d'ouvrage et a géré les livrables BIM de tous les partenaires impliqués dans le projet. La demande initiale du donneur d'ouvrage consistait à utiliser le logiciel BIM de détection des conflits sur le projet afin de réduire les dépassements de coûts potentiels pendant la construction.