Power-to-the-add-ins_Large-2.png

17 janv. 2017

Le pouvoir des compléments

Je dois vous dire la vérité: ma première impression du BIM en 2009, était que les avantages étaient impressionnants, mais j'étais un peu confus sur la façon dont cela fonctionnerait exactement pour nos projets de tous les jours. J'étais perdu dans un écosystème d'outils et de formats de fichiers.

J'ai commencé à étudier ce que nous appelons les «solutions logicielles héritées» (ex: Revit) et à identifier leur potentiel. À ce stade, je savais que le BIM n'était pas seulement un mot à la mode et j'ai commencé à comprendre comment nous allions faire ce que nous voulions faire pour améliorer nos processus de projet. Cependant, il y avait encore des chaînons manquants dans la chaîne qui créaient des obstacles afin de tirer pleinement parti du BIM collaboratif.

Avoir une première illumination BIM quand il est exposé aux avantages potentiels est génial, mais il se stabilise assez rapidement si vous n'allez pas au-delà de ce point. Une citation célèbre dit:

"Les idées non-exécutées ne sont que des hallucinations", Thomas Edison

 

Vous atteignez vraiment l'illumination BIM quand vous commencez à en faire. C'est quand vous commencez à le séparer en étapes, en analysant le flux de données, en décomposant le flux de travail, etc. C'est probablement durant cette phase de votre développement du BIM que vous découvrez les compléments disponibles pour beaucoup de vos besoins BIM.

Un complément est un module d'extension ajouté à un hôte (logiciel hérité, par exemple) pour fournir des fonctionnalités que l'hôte ne fournit pas. Les logiciels, tels que Revit et Navisworks, disposent d'une interface de programmation d'application (API) qui permet cela. Les API ont été utilisées par de nombreux développeurs qui ont créé ces modules d'extension pour activer de nouveaux workflows (un bon exemple est flux.io).

Pourquoi les API sont-elles bonnes pour l'évolution du BIM? Cet environnement permet d'utiliser différents compléments pour des tâches précises au bon moment. Les développeurs derrière ces applications ont des structures opérationnelles plus petites; ils sont simples et peuvent s'adapter rapidement aux besoins immédiats des utilisateurs. Les compléments peuvent interagir avec des formats de fichiers externes ou des logiciels. Par exemple, les compléments de BIM Track se connectent à une application Web hébergée sur un serveur cloud, ce qui permet de publier les données directement depuis Navisworks ou Revit à l'aide d'une interface Web.

Il est avantageux pour les développeurs de logiciels existants d'avoir des API ouvertes. À mesure que le nombre de compléments augmente sur le marché, les clients ont accès à davantage de fonctionnalités, ce qui génère un intérêt pour les logiciels existants. C'est comme les applications trouvées dans l'App Store d'Apple. Une partie de l'attraction d'Apple est la variété et le nombre d'applications disponibles.

Les compléments gratuits jouent un rôle important dans la démocratisation du BIM. Souvent plus petits et plus ciblés sur quelques fonctionnalités, ils permettent aux utilisateurs de résoudre des tâches non productives courantes dans un environnement orienté BIM. Ce n'est pas un secret : pour atteindre le succès maximum avec le BIM, vous devez réduire les tâches inhérentes qui prennent du temps. En partageant des ajouts gratuits, des entreprises ou des particuliers donnent à la communauté une trousse d'outils efficace. BIM One, la société mère de BIM Track, partage déjà gratuitement cinq add-ins et a récemment pris en charge les compléments gratuits de 40 Case Inc. distribués avec notre gestionnaire de compléments. Un bon exemple est le complément import/export BIM One Excel. Avec ce complément, les utilisateurs peuvent maintenant modifier les paramètres du modèle sans avoir à les entrer manuellement dans les modèles. Cela leur permet non seulement de gagner beaucoup de temps, mais aussi de les aider à accomplir des tâches qu'ils jugent trop «chronophages».

Grâce aux compléments de BIM Track pour Revit et Navisworks, les utilisateurs peuvent travailler directement «en contexte» pour résoudre les problèmes qui leur sont assignés et synchroniser les données via le cloud vers la plateforme Web. Le temps est consacré à fournir une meilleure qualité de modèle au lieu de gérer les emails et les feuilles de calcul Excel. De plus, avec BIM Track, les chefs de projet ont un accès direct aux modèles 3D en ligne, ils peuvent donc consulter la liste des problèmes ou suivre l'évolution de la coordination avec les paramètres fournis.

Ce n'est là que quelques exemples de pourquoi les compléments sont si importants dans l'écosystème d'outils BIM. Alors, allez-y et découvrez ce que vous pouvez faire maintenant avec des compléments pour rendre votre BIM plus efficace!

Christian Proulx

Vice-présdient ventes et marketing

Comment optimiser votre flux de travail de coordination BIM

On nous demande souvent quel est le meilleur moyen d'intégrer BIM Track dans votre flux de travail. Bonne question! Bien qu'il y ait de nombreuses façons de le faire, voici notre guide des meilleures pratiques pour optimiser votre flux de travail de coordination BIM. Point final.